Apolitisme : une arnaque intellectuelle

foto1
foto1
foto1
foto1
foto1

Cap à Gauche Portiragnes 34

Un espace d'échanges et de reflexions

Calendrier

Août 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Navigation Espace Web

Agendas
Actualité
Actualité Cap à Gauche Actualité Locale Actualité Politique Actualité Culturelle Pendant ce temps-là
Vie Locale
Publications Cap à Gauche
Politique
Culture
Expression Libre
Dossiers Thématiques
Tutoriels

Sondage Linky

Le déploiement des compteurs electriques évolués Linky est programmé pour le deuxième semestre 2018.
Souhaitez-vous l'installer à votre domicile ? :

Apolitisme : une arnaque intellectuelle !


Les élections municipales doivent être un temps fort de la démocratie locale, avec la confrontation d'idées, de projets, d'équipes.

En tant que citoyens nous sommes toujours surpris de voir des listes dites apolitiques au moment d'élections locales.

  • Par définition, l'apolitisme est une doctrine qui préconise au citoyen de ne pas exercer son droit civique.
  • Par déformation, l'apolitisme signifie l'absence d'opinion partisane souvent associé à la neutralité.

Faire de la politique c'est simplement avoir des opinions, les exprimer et accepter de les confronter à d'autres points de vue. Se présenter à des élections municipales c'est proposer à des concitoyens, électeurs, de partager un point de vue sur la manière de gérer la commune, sur les projets à développer... C'est tout le contraire de l'apolitique.

Comment peut-on se présenter à une élection (acte politique) tout en se disant apolitique (neutralité et non participation à la politique) ?

Plusieurs réponses sont possibles :

• Soit le programme ne repose que sur un petit noyau (tête de liste et premier "cercle") les autres candidats n'étant présents que pour "faire le nombre" et "attirer" des voix tout en les considérants comme manipulables.
• Soit la liste n'a qu'un programme : être contre celui qui est en place, mais est-ce un programme ?
• Soit la liste n'assume pas son engagement politique et cherche à jouer sur le fait qu'elle ne fait pas de politique "politicienne".

Certes, il est plutôt rare, dans les villages, de se présenter sous la bannière d'un parti politique. Le plus souvent, la tendance ou l'opinion politique de la liste, de la tête de liste, ou de certains de ses membres, est connue.

La gestion d'une commune repose sur les valeurs de l'équipe en place, et pour pouvoir choisir clairement celle-ci il faut les connaître.