foto1
foto1
foto1
foto1
foto1

Cap à Gauche Portiragnes 34

Un espace d'échanges et de reflexions

Calendrier

Décembre 2018
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

Navigation Espace Web

Agendas
Actualité
Actualité Cap à Gauche Actualité Locale Actualité Politique Actualité Culturelle Pendant ce temps-là
Vie Locale
Publications Cap à Gauche
Politique
Culture
Expression Libre
Dossiers Thématiques
Tutoriels

Sondage Linky

Le déploiement des compteurs electriques évolués Linky est programmé pour le deuxième semestre 2018.
Souhaitez-vous l'installer à votre domicile ? :

Un rapport public annuel de la Cour des comptes publié mercredi 7 février 2018 épingle la façon dont Enedis (ex Erdf, filiale d'EDF) déploie ses compteurs électriques communicants Linky.

Selon la Cour des comptes, ce nouveau compteur présenté comme une solution pour les particuliers de réaliser des économies en maîtrisant plus facilement leur consommation électrique profiterait surtout à Enedis.

Extrait :

1- Avance financière :

La cour des comptes évoque un montage financier «coûteux pour le consommateur mais avantageux pour Enedis» avec un «différé tarifaire au coût excessif» et «une rémunération généreuse qui devrait être revue».

En effet, le rapport souligne que ce «différé tarifaire» est «très favorable» à Enedis qui «ayant emprunté à un faible taux, bénéficiera, au titre de l’avance qu’il a effectué d’une marge de l’ordre de 500 millions d’euros».

2- Données de Consommation :

La cour des comptes rappelle que «la connaissance par l’usager de sa consommation d’électricité à un laps de temps suffisamment court constitue un prérequis à la mise en place de toute action de maîtrise de la consommation d’énergie à un niveau individuel».

Or, elle note que les «moyens mis en place pour permettre à l‘usager de connaître sa consommation détaillée sont insatisfaisants».

En effet, «La fonctionnalité permettant au compteur Linky d'enregistrer la courbe de charge [NDLR : les données de consommation] n'est pas encore opérationnelle [...] et lorsque la fonctionnalité sera disponible, la mémoire des compteurs ne permettra d'enregistrer la consommation au pas horaire que sur une durée de 4 à 5 mois.»

Par ailleurs, «Le compteur Linky lui-même ne fournit, par lecture directe, que très peu d'informations : il ne permet d'obtenir comme données de consommation que le ou les index de consommation, la puissance apparente et la puissance maximale du jour».

Explications :

1- Avance financière :

A raison de 130 euros par compteur Linky, installation comprise, le coût total du déploiement de 39 millions de compteurs communicants d'ici à 2024 représente un coût de près de 5,7 milliards d'euros.
Mais contrairement à ce qui avait été annoncé par le gouvernement au lancement du projet, en 2011, le déploiement du compteur Linky ne sera pas gratuit pour les consommateurs.

En fait, Enedis avance les frais d'installation... mais va les répercuter directement sur les factures d'électricité dès 2021, lorsque 90% des compteurs seront posés.
Or, si Enedis bénéficie de conditions de prêt avantageuses à 0,77% via la Banque européenne d'investissement [BEI], le taux d'intérêt appliqué au consommateur final est bien moins favorable : 4,6%.

Autrement dit, cette avance coûte bien plus cher au particulier qu'à Enedis.
Selon le calcul de la Cour des comptes, Enedis empochera « une marge » de 500 millions d'euros

2- Données de Consommation :

Enedis n'a pas rendu opérationnelle la fonctionnalité permettant au compteur Linky d'enregistrer l'historique de la consommation afin de permettre à l'usager de réaliser des bilans énergétiques.
Si cette fonctionnalité était finalement activée, elle ne permettrait d'avoir un retour que sur quatre à cinq mois, le compteur Linky n'ayant pas une mémoire suffisante pour enregistrer ces données sur une année complète...

Le système actuel ne prévoit pas, non plus, de généraliser l’afficheur déporté, c’est-à-dire un petit écran donnant des informations détaillées en temps réel.

La solution proposée par Enedis de déporter la lecture de la consommation sur un portail internet présente aussi l'inconvénient d'afficher des résultats en kWh... puisque le distributeur ne connaît pas les conditions tarifaires faites par le fournisseur à l'usager [Ouverture du marché de l'énergie oblige].

Conclusion :

  1. Une avance financée par les consommateurs
  2. Peu d'informations sur la consommation détaillée

 


Télécharger le Rapport de la Cour des Comptes [Format PDF]


Commentaires   

# Hart Naque 16-02-2018 21:08
QUOI !!!
Linky ne permet pas de faire tout ce qui a été vendu à la Commission de Régulation de l'Energie [CRE] lors de la mise en concurrence ?
Quelle surprise !!!
Répondre | Répondre en citant | Citer