foto1
foto1
foto1
foto1
foto1

Cap à Gauche Portiragnes 34

Un espace d'échanges et de reflexions

Calendrier

Août 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31

Navigation Espace Web

Agendas
Actualité
Actualité Cap à Gauche Actualité Locale Actualité Politique Actualité Culturelle Pendant ce temps-là
Vie Locale
Publications Cap à Gauche
Politique
Culture
Expression Libre
Dossiers Thématiques
Tutoriels

Sondage Linky

Le déploiement des compteurs electriques évolués Linky est programmé pour le deuxième semestre 2018.
Souhaitez-vous l'installer à votre domicile ? :

Cap à Gauche, un moment d'histoire portiragnaise


Au printemps 2012, nous lancions Cap A Gauche et en septembre de la même année, nous publiions le premier bulletin d’information de notre association (La Lettre n°0) et ce de manière très artisanale et rudimentaire. Hasard du calendrier, en septembre 2018, nous sortons notre dernier bulletin d’information (La Lettre n°20).

Vingt-et-une Lettres qui, d’un simple recto verso seront passées à huit pages afin de rendre compte, entre autres, de notre action à Portiragnes.

Pendant six ans, le conseil d’administration de Cap A Gauche a multiplié les initiatives et œuvré conformément à ses statuts autour d’une idée : agir pour un projet d’éducation populaire de proximité rapprochant local et politique générale.

Dans le cadre de ce projet, nous avons, dès le début, programmé régulièrement des rencontres et des conférences. Sans oublier, comme nous l’avons évoqué ci-dessus, La Lettre que nous avons voulue trimestrielle pour apporter un point de vue différent sur les projets municipaux et la politique nationale et internationale.

En 2014, plusieurs membres de notre association ont participé à l’écriture d’un projet électoral pertinent pour notre village et à la constitution de la liste « mieux Vivre à portiragnes » avec les résultats que chacun connaît.

Depuis, deux élus de Mieux Vivre à Portiragnes siègent au conseil municipal, sur une liste minoritaire, sans possibilité d’action certes, mais en continuant de défendre au conseil les propositions présentées et défendues lors des élections, tout en votant les délibérations qui leur paraissent aller dans le bon sens.

Après six années de « bons et loyaux services », la publication de vingt-et-une Lettres, la mise en ligne d’un site internet, l’organisation d’une quinzaine de repas, la projection de dix films documentaires dont Tous au Larzac, La Sociale, etc., des rencontres et des débats sur le code du travail, sur la mémoire de Portiragnes, sur le tourisme, et de nombreuses réunions, plusieurs membres du conseil d’administration ont exprimé le souhait de faire autre chose craignant que notre association, prenant de l’âge et s’usant sur la pierre de l’habitude, perde de son efficacité sinon sa raison d’être.

Comme dans le même temps, le conseil d’administration de Cap A Gauche rencontrait des difficultés à renouveler sa présidence, nous avons fait le choix de mettre fin à l’aventure de l’association Cap A Gauche, après en avoir discuté avec nos adhérents lors de notre dernière assemblée générale.

Cet arrêt n’est pas un échec, bien au contraire. Le bilan que nous faisons de ces six années est riche et nous l’assumons avec fierté.

Notre engagement aura été constant, nous permettant de développer et d’articuler un projet d’éducation populaire cohérent que beaucoup, pas très loin de Portiragnes, nous envient.

Nous aurons beaucoup appris de ces quelques années passées à réfléchir et à agir ensemble, dans un collectif constitué autour des valeurs de partage et de solidarité.

Aujourd’hui, nous ne voudrions pas tourner la page de cette intense histoire, sans remercier tous ceux qui ont permis que cette aventure se réalise, qui lui ont donné vie en y participant un peu, beaucoup, passionnément... Amis, adhérents, sympathisants, et les Portiragnais que nous rencontrons et qui, au cours de nos brefs ou longs échanges, nous ont encouragés et témoigné pendant ces six ans leur confiance et leur soutien.

Le CA de Cap A Gauche


Télécharger le dernier numéro de La Lettre