foto1
foto1
foto1
foto1
foto1

Cap à Gauche Portiragnes 34

Un espace d'échanges et de reflexions

Calendrier

Octobre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

Navigation Espace Web

Agendas
Actualité
Actualité Cap à Gauche Actualité Locale Actualité Politique Actualité Culturelle Pendant ce temps-là
Vie Locale
Publications Cap à Gauche
Politique
Culture
Expression Libre
Dossiers Thématiques
Tutoriels

Sondage Linky

Le déploiement des compteurs electriques évolués Linky est programmé pour le deuxième semestre 2018.
Souhaitez-vous l'installer à votre domicile ? :

LES ATTENTATS DE NICE

La surenchère dans les déclarations effrayantes de quelques politiques prêts à se servir de tout et de n’importe quoi dans la course à la présidentielle de 2017 ont plombé irrémédiablement cet été ne permettant pas de fêter comme il se devait les 80 ans des congés payés.

Un été vécu, par réaction, au rythme du débat autour de l’annulation ou non des festivités et des festivals qui animent la saison estivale partout en France.

Dans de nombreuses villes françaises ces attentats de Nice, revendiqués par Daech, ont donc eu pour conséquence de mettre sur le devant la question de la sécurité.

Portiragnes n’a pas fait exception à la règle puisque suite à la demande du préfet de l’Hérault de suspendre les festivités durant la période de deuil national, Mme la Maire a pris la décision d’annuler les animations prévues pour la Féria.

Feria Portiragnes 01

Décision prise dans une certaine confusion et pas mal d’incompréhension de la part des associations et des commerçants du village qui ont fortement ressenti cette annulation et n’ont ni compris ni accepté de se voir mis devant le fait accompli.

C’est ce qui les a amenés à écrire à Mme la Maire et au conseil municipal. Leur courrier pointe du doigt le manque de concertation et exprime l’inquiétude des commerçants quant à l’avenir de leur activité au village, compte tenu des difficultés économiques vécues par nombre d’entre eux, et du manque d’animations sur lesquelles les uns et les autres comptent pour pouvoir boucler leur budget et survivre à une situation qui, d’année en année, devient de plus en plus critique.

Il est vrai que la saison a été particulièrement douloureuse pour les commerçants du village qui ont vu s’accumuler les annulations puisque se sont ajoutées à celle de la Féria, celles des séances de cinéma en plein air prévues le 9juillet et le 27 août...

On espère juste que « cette crise » et cet « appel au secours » seront le point de départ d’une véritable concertation et d’une réflexion menées sur l’attractivité et l’animation du village avec les premiers concernés que sont les commerçants et les associations.